• Interviews de Risa Niigaki, Aika Mitsui, Riho Sayashi et Haruka Kudo pour Reinai Hunter"

    Interview_Niigaki,Mitsui,Sayashi,Kudo

    A l’occasion de la sortie prochaine de Renai Hunter, les Morning Musume. Niigaki Risa, Mitsui Aika, Sayashi Riho et Kudo Haruka ont donné une interview à Rekochoku. Une interview qui vous est ici proposée en français. 

    ■ « Nous nous attendions à une chanson kawaii, quelle fut notre surprise de découvrir une chanson aussi cool » – (Sayashi)

    « Renai Hunter », votre nouveau single, est vraiment une chanson cool sur une fille qui s’affirme en amour.

    Niigaki: Oui. Notre précédent titre « Pyoko Pyoko Ultra » était une chanson plein d’entrain. Notre nouveau titre délivre un message fort et avec classe. Pour ma part, les paroles telles que « Je ne fuirai sous aucun prétexte » m’ont donné du courage à tel point que j’acquiesçais intérieurement quand nous les chantions. Je pense que c’est parce qu’il s’agit de mon dernier single en tant que Morning Musume. qu’il a été décidé de donner cette impact à la chanson.

    Quelles ont été vos réactions à la première écoute de la chanson ?

    Sayashi: A la vue du titre, je m’attendais à une chanson plutôt kawaii. J’ai été surprise d’entendre une chanson très puissante. Pendant l’enregistrement, j’ai du prendre de grands airs et y mettre tout mon cœur pour être aussi adulte que possible car le single le requiert.

    Interview_Niigaki,Mitsui,Sayashi,Kudo (11)

    « Ne rejette pas la faute sur autrui. »

    Chanter à la manière d’un adulte semble difficile. Y’a t-il d’autres passages sur lesquels vous avez eu des difficultés ?

    Kudo: Il y a ce passage où je dois chanter « Wow Wow Wow » mais, afin de pouvoir la chanter correctement et parce que je suis impatiente, je la transforme en « Wow Ho Ho » !

    Niigaki: Si tu mets du « Ho ! Ho ! » le style de la chanson va complétement changer et va devenir joyeuse tu sais (rires).

    Kudo: Hi hi hi vous avez raison (rires). Il y a aussi cette ligne « Ne rejette pas la faute sur les autres » que je me rechante souvent seule afin d’en apprécier le sens. Par exemple, quand on se dispute entre frères et sœurs, on a tendance à se rejeter la faute entre nous et cela envenime souvent les choses. Et donc, quand je chante « Ne rejette pas la faute sur autrui », je me dis que blâmer les autres n’apporte rien de positif. C’est une leçon que j’ai retenu. Maintenant, ma mère, quand elle nous voit nous disputer, passe de la colère à la surprise lorsque elle me voit m’excuser sincèrement. Elle me demande même si je vais bien. Je suis reconnaissante envers Tsunku♂-san pour avoir glisser cette phrase dans la chanson.

    Quel sera le thème du clip ?

    Mitsui: Il donne l’impression d’être une publicité pour des produits cosmétiques haut de gamme, vraiment chics. Et avec les cheveux parfaitement lisses, une publicité pour shampooing aussi ! Cette

    image de beauté est sublimée par les cheveux au vent, vent problématique car il rendait difficile le maintien d’un coiffure parfaite pour les autres passages. Nous nous retrouvions avec les cheveux en pétard la plupart du temps.

    ■ « J’ai mangé 103 bols de wankosoba ! » – (Sayashi)

    Vous êtes actuellement en pleine tournée d’automne. C’est la première tournée de concerts pour la 10ème génération, j’imagine que vous faîtes face à beaucoup de stress.

    Kudo: C’est vrai. J’étais très anxieuse au début, je me demandais si tout aller bien se passer. Mais nos senpai nous ont bien aidé à réviser nos chorégraphies et nous soutiennent à chaque instant. Mes mouvements sont encore disgracieux mais je suis réconfortée en voyant tous ces fans qui agitent des glowsticks de ma couleur (orange). Je me sens soutenue par le public et cela me renforce.

    Sayashi-san, vous et vos camarades de la 9ème génération avaient déjà plusieurs tournées à votre actif. Qu’avez-vous à l’esprit en ce moment ?

    Sayashi: La première fois, j’avais tellement de mal à retenir mes différents déplacements sur la scène et les nombreuses chorégraphies qui nous étaient demandées que j’en avais des vertiges. Et encore maintenant, je demande toujours à mes senpai de confirmer mes mouvements et je ne suis pas totalement confiante avant de monter sur scène. Cette fois-ci, pour la première fois depuis mon entrée dans le groupe, la tournée passe par Hiroshima, ma région d’origine. J’ai hâte de pouvoir

    communiquer avec les fans et faire en sorte que ce passage soit mémorable.

    Interview_Niigaki,Mitsui,Sayashi,Kudo (12)

    Les Morning Musume., une famille soudée ♥

    Niigaki-san, Mitsui-san, que pensez-vous des progrès réalisés par vos kohai ?
    Niigaki: Elles sont très fortes. Elles me rappellent ce que j’ai vécu quand j’ai intégré le groupe. Les aînées forment et soutiennent les nouvelles recrues, nouvelles arrivées qui évoluent et se forgent un caractère qui leur est propre et qui leur permet de progresser encore plus d’elles-même. Tout cela afin de former un groupe harmonieux et performant. C’est ça les Morning Musume. pour moi.

    Mitsui: Il s’est passé beaucoup de choses avec les Kyukkies, pour exemple la longue blessure de Sayashi. Mais nous nous sommes mutuellement entraidées et les liens qui nous unissaient sont devenus beaucoup plus forts. Concernant les Jyukkies, elles me semble très proches elles aussi. C’est ce qui ressort de nos discussions.

    Vous avez des anecdotes amusantes concernant la tournée en cours ?

    Kudo: Lors de notre passage à Morioka, nous sommes toutes allées manger du wankosoba.

    Mitsui: C’est vrai. Et nous avions toutes le ventre vide à ce moment-là.

    Sayashi: Oh oui. J’avais tellement faim que j’ai mangé 103 bols au total

    Niigaki: Et encore. Nous mangions à notre rythme. Et avec le temps, nous avons épuise le stock de soba !

    Le collectif des ventres affamés est redoutable à ce que je vois. A propos de votre dernière date. Le 18 mai, au Nippon Budokan, Niigaki-san fera son sotsugyou, n’est-ce pas ?

    La tournée a commencé le 18 février mais c’est seulement en mai que le compte à rebours commencera réellement. Ce jour viendra plus vite que je ne le pense. J’ai passé la moitié de ma vie au sein des Morning Musume. et c’est pour ça que j’adore autant ce groupe. C’est pourquoi je veux que la dernière performance soit explosive, je brûlerai toutes mes forces jusqu’au dernier souffle.

    Interview_Niigaki,Mitsui,Sayashi,Kudo (8)

    Partager via Gmail

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :